Nouveau Kunsthaus - Collections Merzbacher et Looser

Jeudi 31 mars de 11h15 à 12h30 sur inscription

Kunsthaus Zürich, Bâtiment Chipperfield - Heimplatz - 8001 Zürich

Collection Merzbacher
Ensemble de peinture moderne de premier ordre.

Avec cette coopération portant sur 65 œuvres et prévue pour durer au moins 20 ans, Werner Merzbacher partage sa passion pour l’art avec un large public. Les œuvres choisies par le Kunsthaus Zürich parmi presque 200 tableaux et sculptures complèteront l’importante collection du musée.

Dans cette sélection figurent des représentants majeurs des plus importants courants européens du 20e siècle : l’impressionnisme (Monet, Cézanne, Renoir), le postimpressionnisme (Van Gogh, Picasso), le fauvisme (Derain, Matisse, Vlaminck, Braque), les artistes de « Die Brücke » Heckel et Kirchner, des artistes allemands persécutés sous le Troisième Reich comme Nolde, Barlach et Beckmann, les membres du « Cavalier bleu » Jawlensky, Kandinsky et Münter, des futuristes italiens (Severini, Boccioni), des constructivistes russes (Malevitch, Gontcharova, etc.), le cubiste Léger et l’Espagnol Miró. Parmi les artistes plus récents des années 1950 à 1990, la sélection comporte, outre Richard Paul Lohse et Sam Francis, des œuvres de Calder, González, Tinguely, Moore et Rickey.
Le point de départ de cette collection est un groupe d’œuvres exceptionnelles que Gabriele Merzbacher-Mayer avait hérité de ses grands-parents Bernhard et Auguste Mayer et qu’elle a enrichi avec son époux depuis les années 1960 en acquérant des œuvres prestigieuses. Celles que Werner Merzbacher choisit, ce sont celles qui le touchent parce que, comme il le dit lui-même, elles ressemblent à son propre caractère. C’est donc à la fois une histoire familiale et une histoire de l’art que le Kunsthaus invite à découvrir dans cette partie de la collection.

Collection Looser
Minimalisme, arte povera, expressionisme abstrait

Pour le Kunsthaus Zürich, les 70 œuvres choisies dans la Collection Looser représentent un extraordinaire enrichissement. Parmi les trois axes majeurs de ce prêt permanent (expressionnisme abstrait, minimalisme et arte povera), l’accent a été mis sur les deux premiers pour cette présentation initiale. L’ensemble remarquable de Cy Twombly déjà détenu par le musée se trouve complété par cinq autres œuvres significatives de l’artiste américain. L’expressionnisme abstrait représenté par Mark Rothko, Barnett Newman et Jackson Pollock s’enrichit d’œuvres de David Smith, John Chamberlain et surtout de Willem de Kooning. Le très bel ensemble signé de ce dernier comprend cinq tableaux (dont un triptyque de 1985) et deux bronzes, dont l’œuvre maîtresse « Hostess » de 1973. Donald Judd sera enfin présent avec une œuvre murale caractéristique. Ellsworth Kelly, dont la gracile « White Curve » transfigure le grand hall de l’extension, n’était jusqu’à présent pas représenté avec autant d’évidence au Kunsthaus. Avec deux tableaux d’Agnes Martin, c’est une artiste majeure de l’art abstrait qui fait son entrée au Kunsthaus.

La collection maison d’œuvres de Robert Ryman s’enrichit de deux petits formats de grande qualité. Deux œuvres enchanteresses, l’une de Pablo Picasso et l’autre d’Yves Klein, les sculptures de Lucio Fontana, et un travail caractéristique de l’artiste française Fabienne Verdier, soutenue depuis longtemps par Hubert Looser, complètent ce premier ensemble d’œuvres issues de la Fondation Hubert Looser. Par ce prêt permanent, le collectionneur a voulu renforcer la place artistique zurichoise, et en proposant des accrochages variables, faire vivre le dialogue entre les collectionneurs privés, les institutions publiques, l’art et le public.

Source : © Kunsthaus Zürich

Authentification requise
Certaines informations liées à ce rendez-vous ne sont accessibles qu'aux membres de l'association.