BERLIN ACCUEIL : Causes et effets du séisme au Japon de mars 2011, qu’avons-nous appris ?

Mercredi 24 février 19:30-21:00

Présenté par Fabrice Cotton, Professeur à l’Université de Potsdam (chaire sismologie de l’ingénieur et estimation de l’aléa sismique) et Directeur en charge du programme risques telluriques (séismes, volcans, tsunami) du GFZ, GeoForschungsZentrum, Telegrafenberg, Potsdam). Il a travaillé au Japon comme Professeur invité de l’Université de Kyoto en 2013.

Le 11 mars 2011, il y a tout juste dix ans, le Japon subissait les secousses d’un tremblement de terre de magnitude 9, un tsunami meurtrier et l’accident nucléaire de Fukushima. Ce séisme fut aussi à l’origine du virage énergétique allemand et de l’abandon associé de l’énergie nucléaire. Nous analyserons tout
d’abord les circonstances géologiques exceptionnelles qui ont permis cet événement et nous verrons que ce séisme et les réseaux modernes d’observations japonais ont bouleversé les connaissances
scientifiques dans le domaine de la sismologie. Nous discuterons des dures leçons de cet événement pour l’estimation des risques telluriques et l’évolution associée des réseaux d’alerte et les méthodes
d’estimations des aléas sismiques et tsunamis développés par le centre allemand de recherche en géosciences (GFZ). Nous pourrons enfin débattre de la résilience de nos sociétés modernes et complexes aux « cygnes noirs ».

Authentification requise
Certaines informations liées à ce rendez-vous ne sont accessibles qu'aux membres de l'association.